OK
fr | en

« Révélations » : Les métiers d’art au Grand Palais

REVELATIONS-2015-EXTRAIT

Après le succès de sa première édition en 2013, le Salon « Révélations » revient et s’affirme comme la plus importante biennale internationale des métiers d’art contemporains. Sous la verrière du Grand Palais seront présentées, du 10 au 13 septembre, les œuvres de plus de 340 créateurs français et étrangers, tous rigoureusement choisis par un comité d’orientation artistique.

Présidé par Serge Nicole (Président d’Ateliers d’art de France) et sous le commissariat de Henri Jobbé-Duval (co-fondateur de la FIAC), le salon célèbre l’éclat et la virtuosité de la création contemporaine française et étrangère et réunit des œuvres, présentées spécialement pour l’occasion, qui témoignent toutes de l’excellence des savoir-faire, qu’ils touchent à l’orfèvrerie, l’architecture d’intérieur, la sculpture, la céramique, la mode, la joaillerie, le mobilier ou le décor…

Comme pour 2013, l’exposition phare de l’événement s’intitule « Le Banquet ». Si lors de la précédente édition, les créations des pays convives prenaient place sur des tables immenses, celles-ci sont cette année remplacées par des îlots et archipels organiques, sortes d’ unités de style, représentant chacun un pays ou une région. Cette scénographie, réalisée par le Studio Gardère, crée un parcours presque muséal d’une centaine de pièces et dresse un portait global et dynamique de la création artisanale mondiale. Œuvres textiles sénégalaises, art verrier tchèque, créations taïwanaises de bambou – les origines, matières et techniques sont multiples.

Résolument tourné vers l’international, le salon met à l’honneur la création d’un pays en particulier et après la Norvège en 2013, il célèbre cette année la Corée du Sud, annonçant ainsi le lancement (le 18 septembre) des années croisées France-Corée 2015-2016 menées par l’Institut de France et le Ministère des affaires étrangères. Poterie, Laque, art du papier ou de la nacre, 22 artistes coréens revisiteront leur riche héritage dans un espace dédié de 150 m2 scénographié dans l’esprit de l’architecture traditionnelle coréenne par le studio séoulien Void Planning.

Le salon fera également la part belle à la création des pays nordiques. Unis autour d’un projet commun : « Magic language, Game of whispers », Danemark, Finlande, Suède, Norvège et Islande présentent leurs créations, choisies en résonance les unes aux autres – une première pièce inspirant la suivante – dans une sorte de cadavre exquis matériel, initié il y a quelques semaines pour aboutir, à Révélations, en l’exposition de 25 pièces au total.

Prix de la Jeune Création Métiers d’Art, conférences et symposium, ateliers et projection de films, tout un panel d’activités viendront compléter l’offre du salon.

Sublimer la matière, la faire dialoguer avec les idées, voilà ce que sont les métiers d’art. Et révéler leur force créatrice, voilà le maître-mot de ce salon. C’est aussi celui de la galerie Carole Decombe qui soutient et expose ces talents singuliers, comme Mydriaz, présent également à Révélations. Mydriaz est un trio d’artistes spécialisé dans la création d’oeuvres en laiton. Entre art, artisanat et design, ils travaillent, transforment, façonnent le laiton pour créer des pièces d’exception. L’exposition « Reflection », qui se tiendra à la galerie du 24 novembre 2015 au 6 janvier 2016, rassemblera plusieurs de leurs œuvres, luminaires ou pièces de mobilier, dont certaines inédites.

Cécile J.

Posté le 4 septembre 2015