OK
fr | en

Femmes ! Une actualité muséale et culturelle

rubon1164

« Alexandra David-Néel » et « Kimono-Au Bonheur des Dames » au Musée Guimet,  « Women…right? » à la galerie Mémoire … Plusieurs expositions célébrant les femmes s’achèvent, tandis que d’autres prennent la relève, comme « Mode et Femmes 14-18 » qui marque la réouverture de la bibliothèque Forney, ou encore « Balenciaga » au Musée Bourdelle.

Parmi elles, « Travaux de dames ? », inaugurée par le Musée des Arts décoratifs à l’occasion de la Journée internationale des droits des Femmes, le 8 mars dernier (à voir jusqu’au 17 septembre).

Cette exposition interroge et tente de définir le rôle des femmes dans la création artistique passée et présente. Elle aborde l’ampleur des champs investis par celles-ci, notamment dans les arts appliqués : textile, mode, céramique, design, photographie, dessin… et retrace l’évolution de leur statut, au travers notamment des figures d’Eileen Gray, pionnière de la modernité en design et architecture très vite éclipsée dans un univers quasiment exclusivement masculin, de Dora Maar, peintre et photographe restée dans l’ombre de son amant Pablo Picasso, Charlotte Perriand, architecte et designer d’avant-garde plaçant au coeur de son travail une véritable dimension humaniste, mais encore Niki de Saint-Phalle, ou encore plus récemment la créatrice de mode Rei Kawakubo (Comme des Garçons) ou la designer Matali Crasset.

Des femmes artistes mais également mécènes, ou donatrices. En effet, les femmes ont tenu une place privilégiée au sein du Musée des Arts décoratifs, en créant dès 1895 le « Comité des Dames » et son école d’art décoratif (l’Ecole du Comité) qui a perduré jusqu’en 1988. Sans toutefois remettre en cause le modèle traditionnel établi, elles s’inscrivaient dans les avancées de l’époque en matière de droits sociaux et entendaient ainsi défendre la formation artistique des femmes, jusqu’alors trop souvent cantonnée à la maitrise de certaines techniques.  

Cette actualité est l’occasion pour nous de revenir sur ce thème cher à la Galerie Carole Decombe, exploité en 2016, lors de « Femmes! Femmes! Femmes! » et actuellement avec l’exposition collective « Des Femmes en Or » qui rassemble les multiples talents et savoir-faire de cinq femmes artistes, rassemblées autour du thème de l’or. Photographe, doreuse, peintre, sculpteur, céramiste … par leur excellence artistique, mais également par leur contribution à la valorisation de la place des femmes dans le monde des Arts, elles s’accordent ainsi à l’une des motivations premières de Carole Decombe : célébrer les talents féminins.

Romane M.

Posté le 14 juin 2017