OK
fr | en

Le Modernisme Humaniste Scandinave

Le Mouvement Moderne apparait vers 1925, héritiers du Bauhaus les designers modernistes placent la fonction au coeur de leurs créations avec pour objectif d’améliorer la vie quotidienne des masses. Ils préconisent l’épuration des formes, la suppression des ornementations, la préservation des qualités inhérentes aux matériaux naturels et refusent que l’architecture ne soit qu’un exercice esthétique réservé aux élites. Parallèlement quelques designers, sensibles aux potentialités du XXe siècle et aux merveilles de l’industrie moderne, partagèrent le sentiment que le design industriel et les produits fabriqués par la machine pouvaient représenter, de la même manière que les techniques traditionnelles, une expression artistique valable en soi.

Les impératifs modernes de fonctionnalisme et de rationalisme s’imposent également dans les pays scandinaves, avant la seconde guerre mondiale. On remarque malgré tout que dans le travail des designers la nature est omniprésente, les formes sont organiques et les matières naturelles sont privilégiées. Par exemple, loin de la fascination de ses pairs pour l’esthétique de la machine et trouvant l’usage du fer et du verre trop froid pour la réalisation de mobilier, Alvar Aalto parvient, à force de prouesses techniques, à introduire la courbe dans ses créations. Il privilégie le confort grâce à des formes plus organiques au détriment de la doctrine.

 « Un bel environnement domestique ne peut que contribuer à rendre les gens plus heureux ». Cet adage imprégnera également avec ampleur le monde des arts décoratifs scandinaves.
Ainsi au début du XXe siècle, l’écrivaine suédoise Ellen Key élabore une théorie selon laquelle certains problèmes sociaux peuvent se résoudre par la création de beaux objets. L’Exposition de la Maison à Stockholm en 1917 diffuse cette théorie, qui sera incarnée par « l’Arbetarservisen » créé par Wilhelm Käge, un service de table destiné aux ouvriers, considéré comme la première création produite de manière industrielle reflétant cette idéologie scandinave, alliant fonctionnalité et esthétisme.

Depuis sa naissance vers 1920, le design scandinave est resté porté par une éthique morale humaniste dont les origines sont en partie issues du Luthéranisme – religion d’état dans quatre des pays scandinaves – qui insiste sur la vérité et la raison et enseigne que le salut peut s’atteindre par un travail honnête, au bénéfice de son prochain. C’est cette croyance morale en des impératifs sociaux qui constitue le terreau philosophique sur lequel le design scandinave a prospéré.

Les créateurs scandinaves, dans leur recherche d’objets domestiques à la fois peu coûteux, beaux et pratiques, ont adopté une position répondant à une interprétation humaniste des principes formels, techniques et esthétiques propres au Modernisme. Pour la majorité d’entre eux, le design n’apparaît pas seulement comme partie intégrante de la vie quotidienne mais comme l’un des facteurs du changement social.
L’objectif premier est un idéal social et l’amélioration de la qualité de vie, en s’appuyant sur une technologie et des produits appropriés et financièrement abordables.

Aujourd’hui encore le design scandinave demeure une référence inépuisable pour les productions contemporaines, car les valeurs qu’il véhicule demeurent très actuelles : des oeuvres fonctionnelles, esthétiques, audacieuses et respectueuses de l’environnement.

A partir du  28  janvier 2016 avec « Humanist Modernism, Winter Exhibition », la galerie montrera comment les designers scandinaves ont adopté une vision humaniste en mêlant les principes du modernisme international aux traditions artisanales régionales. Et pour cela, elle exposera des meubles en bois qui témoignent de la créativité des designers qui ont réinventé les traditionnels meubles en pin en créant des nouvelles formes extrêmement simples, table et fauteuils d’Axel Einar Hjorth et de David Bloomberg (photo), mais aussi des lampes et appliques en céramique de la fabrique Kähler…

  • Début : 28 janvier 2016
  • Fin : 02 mars 2016