OK
fr | en

Diana Lui

Diana Lui parle d’elles…. Des femmes corps, femmes discrètes qui de dos dévoilent plus de leur âme qu’un regard, ou encore adossées au mur, aux prises avec le regard bienveillant de l’autre, nous peut-être.

La photographe concentre en elle tout ce que l’on peut imaginer d’un talentueux compositeur de son temps : jonglant avec les couleurs et les ombres, les étoffes précieuses et les grains de peau, les voiles d’une chevelure coiffée, décoiffée, broussailleuse… Le corps est une nature vivante, pleine et éloquente…La femme dévoilée est sensuelle et envoutante,  et s’offre au regard  pour mieux l’interroger…

Les formats (117×143) donnent le cadre d‘une expression libre et enjouée. Les couleurs mêlées s’effacent et s’affirment, jouant des contrastes, soulignant l’extrême sensualité des corps.
Diana Lui a cela de merveilleux qu’elle sait transmettre dans ses compositions son amour profond de la femme, celle qui se dévoile, se découvre, dont les courbes se dessinent peu à peu et ne se livrent que dans une ultime inspiration.
Sa musique crée des impasses magiques près d’une femme que l’on découvre adossée à un fauteuil, des détours imprévus près des arbres nervurés et puissants, donnant lieu à de petits miracles artistiques.
L’objectif est de donner sa respiration et sa couleur à chaque visage et trouver à travers chacun d’eux l’image originelle de la libération du désir.

Femme double – Mady & Monette- posant l’énigme d’une génétique joueuse, d’une peau panthère animale et audacieuse, Blanche et noire partageant l’attente d’un rêve à venir… Sun flower au regard hésitant, la femme est multiple et belle, primitive et universelle, adoubée par l’objectif de l’artiste.

L’oeil et l’émotion voyagent avec elle d’un univers à un autre, jamais secoués dans l’espace, toujours portés par une incroyable énergie qui donne envie, toujours, de regarder un peu plus près…

DANS LA GALERIE